Fabrice HODECENT - Biographe - Ecrivain de vies

Qui suis-je ?

Né pendant les « événements » de 1968, dévoreur de livres en tous genres et glouton d’informations depuis mon plus jeune âge, j’effectue mes débuts en radio libre à 17 ans, comme animateur. Dans ce média régional du Perche, jolie région boisée et vallonnée, je fais mes premiers pas journalistiques en remplaçant le titulaire en poste lors de ses vacances, pour assurer trois flashs d’infos par jour. Le virus du journalisme me contamine, il faut dire que le terrain était aussi plus que favorable !

Au fil de mes études

Le Bac « Economique et social » en poche, je passe une licence « Information et Communication » à l’université Paris 8, avant de parfaire ma formation au sein de l’école de journalisme de Tours, reconnue par la convention collective de cette profession. En parallèle, je poursuis de multiples collaborations journalistiques dans plusieurs médias, notamment pour le quotidien régional « La République du Centre », qui m’emploiera ensuite pendant plus de quinze ans au sein des rédactions locales de plusieurs départements de la région Centre. Le cursus de l’école de journalisme intégrant un stage de trois mois en entreprise, j’ai effectué ce stage au sein du groupe parisien de presse Ayache.

Enseignant

Le service national étant encore en vigueur au début des années 1990, je l’ai effectué en tant qu’enseignant du contingent au sein de l’Ecole militaire de l’Air, à Salon-de-Provence (13). Encadré par des professeurs détachés de l’Education Nationale, j’ai donné des cours de français et techniques de communication à des élèves officiers-pilotes, ainsi qu’à des officiers supérieurs et même des membres de la Patrouille de France. Une très belle expérience enrichissante à plus d’un titre.

Des milliers de reportages

Au cours de ma carrière de journaliste, j’ai réalisé plusieurs milliers de reportages, agrémentés de photographies. Des reportages sur tous les sujets de société, allant de l’économie au sport en passant par les affaires scolaires, la vie politique, les seniors, l’éducation, la vie associative, le tourisme, etc. J’ai une appétence toute particulière pour les enquêtes, les pages dites « magazine » et la réalisation de portraits d’animateurs de la vie locale. Cet intérêt s’est accru au fil des ans, ce qui m’a permis de réaliser de belles rencontres, avec la frustration de ne pouvoir rapporter par écrit tout ce que mes interlocuteurs m’avaient transmis. J’aurais parfois pu écrire un livre sur leur histoire, alors que je ne disposais que d’une demi-page de journal !

Passionné par les autres et leur vie

C’est de ce constat qu’est née l’envie d’écrire des biographies, suite à la demande de plusieurs personnes interviewées qui ont souhaité me raconter leur existence, pour laisser comme un « héritage immatériel » à leurs proches, comme j’aime à dire pour résumer ma démarche. Après avoir durant quelque temps mené en parallèle les activités de biographe personnel et de journaliste, j’ai choisi de développer plus avant la première activité, dans laquelle je me retrouve et m’épanouis pleinement tellement j’y trouve du plaisir.

Ecoute et écriture

Je vois mon métier de biographe comme une prolongation, une extension naturelle du journalisme que j’aime tant, avec beaucoup plus de profondeur. Cette activité concilie ce que j’apprécie le plus, à savoir l’écoute, la communication et l’écriture. L’écriture est vitale pour mon bien-être, et en sus des biographies je réalise des travaux personnels (nouvelles, contes pour enfants, romans). Enfin, je conserve toujours une activité de journaliste en rédigeant des dossiers thématiques (environnement, bien-être, formation professionnelle, conseils pratiques) pour des agences de presse spécialisées dans ces domaines.

Mise à jour : 17/11/2010